Psychothérapie relationnelle

Analyse, méditation, thérapie relationnelles Gagny (93)

Psychothérapie relationnelle

→ Analyse psycho-corporelle
→ La respiration
→ Travail sur le ressenti corporel, la perception des 5 sens
→ Travail en pleine conscience
→ Psychologie bouddhiste

→ Visualisation, rêve éveillé
→ Méditation guidée
→ Art thérapie
→ Développement personnel… (Jeux de rôles, psychodrame analytique)

Psychothérapie relationnelle intégrative : Les différentes pratiques intégrées

La psychologie bouddhiste

Face au stress, à la complexité de la vie occidentale, des relations familiales, des pressions professionnelles et autres… On a parfois l’impression d’être prisonniers de notre mental et d’avoir perdu la connexion avec les besoins fondamentaux de notre corps, avec le sens de notre vie… on a la sensation de ne plus avoir d’énergie, d’être submergé, dépassé : nous cherchons tous des réponses.
La méditation et la philosophie, lorsqu’elles sont reliées, peuvent mener à un véritable « mieux-être » et à un authentique « mieux vivre ».

La somatic experiencing

La « somatic experiencing » est très proche du travail de ressenti de la psychologie bouddhiste tout en intégrant la notion de traumatisme et de violence contenue. « Pour guérir le traumatisme nous devons comprendre  comment il affecte le corps qui nous fait prendre conscience de notre capacité innée à guérir du traumatisme. Sans cette base, nos tentatives pour le maîtriser se limiteront à un seul de ses aspects. Nous devons chercher ardemment les chemins de la résolution du cycle du traumatisme. La survie de notre espèce en dépend »
Toutes nos expériences avant deux ans et tous nos traumatismes sont inscrits dans notre corps et s’accumulent au fil des années dans notre système nerveux central (le cerveau reptilien) : le défigement ne se fait pas par le raisonnement rationnel habituel.

La pleine conscience

La Pleine Conscience se rapproche de la méditation et offre des méthodes douces aidant à réduire la douleur physique et à faire face à la souffrance mentale, en transformant les sentiments de souffrance, les habitudes, le stress, l’inconfort, la peur, la résistance au changement, la douleur physique et la maladie.

L’intégration du cycle de vie

L’intégration du cycle de la vie prend en compte les découvertes des neuro-sciences et la régénération naturelle des connexions neuronales quand notre esprit ne bloque pas le processus. En ce sens cette technique complète fort la « somatic experiencing » et favorise la guérison des états de dissociation dont sont victimes les personnes qui ont subi des traumatismes : elle est basée sur la capacité innée d’auto-guérison du système corps-esprit : le système neuronal englobe le vécu imprégné dans le corps et s’inscrit dans les zones du cerveau droit. On rend possible ce réaménagement neuronale du cerveau et de l’esprit en utilisant l’imagination active afin d’établir un pont entre le passé et le présent.

L’art-thérapie et le psychodrame analytique

L’art-thérapie permet de faciliter le développement des ressources créatives, expressives de la personne : le recours à l’imagination permet d’ouvrir des chemins intérieurs figés, obstrués, non développés et ainsi d’explorer le changement, les transformations…
Le psychodrame analytique permet de même avec le langage, le jeu, l’engagement physique…
Toutes ces interactions multiples se faisant en douceur et sous forme d’improvisation, spontanément… créant des prises de conscience, des changements de direction… plus adaptés à la situation présente.